GROUP'Enr

GROUP’Enr : les énergies renouvelables ont fait un bon en Europe en 2017

D’après un rapport établi par deux think tanks, c’est-à-dire des groupes de réflexion indépendant de tout Etats, les énergies renouvelables ont assuré 30% de la production électrique européenne. Les énergies renouvelables ont donc fait un bon conséquent et dépassées le charbon mais les énergies fossiles restent centrales dans cette production.

Une avancée majeure contrastée

En 2017, la consommation d’électricité en Europe s’est considérablement verdie. D’après le rapport de deux think tanks britannique et allemand Sandbag et Agora Energiewende, publié en janvier 2018, le secteur de l’éolien, du solaire et de la biomasse ont vu leur production bondir de 12% en un an. Pour la première fois, ces énergies renouvelables ont produit davantage d’électricité que le charbon et le lignite. C’est un progrès d’autant plus impressionnant qu’il y a seulement cinq ans, ces énergies fossiles assuraient plus du double de la production d’électricité européenne.

En 2017, un tiers de l’électricité a donc été produite par des énergies vertes. L’éolien a compté pour 11,2%, le solaire pour 3,7%, la biomasse pour 5,9% et l’hydraulique pour 9,1%. Cette tendance pourrait permettre à l’Europe d’atteindre son objectif de 50% d’énergies renouvelables dans son mix électrique d’ici 2030.

Néanmoins le tableau est à nuancer car les énergies fossiles sont toujours majoritaires dans le mix énergétique. Elles représentent près de 45% de l’électricité produite en Europe. De plus, les pays de l’Europe de l’Est continuent de s’accrocher au charbon, l’énergie qui rejette le plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Des progrès encore possibles

Afin de concrétiser cette avancée, il est important de continuer les efforts afin de démocratiser les énergies renouvelables. Chaque pays peut mettre en place des mesures afin de limiter les rejets de gaz à effet de serre et augmenter les énergies renouvelables dans le mix énergétique.

En France, par exemple, le ministère de la Transition écologique et solidaire va lancer, courant 2018, le plan climat. Cette feuille de route fixe plusieurs mesures comme soutenir le remplacement des véhicules à forte émission de gaz à effet de serre par des véhicules moins polluants et renforcer la rénovation énergétique des bâtiments.

Sur ce dernier point, il est possible de faire appel à des sociétés spécialisées comme GROUP’Enr  pour procéder à la rénovation thermique des logements des particuliers. En effet, cette entreprise peut installer chez dans les habitations plusieurs systèmes énergétiques durables comme des panneaux photovoltaïques, des pompes à chaleur AIR/AIR, des pompes à chaleur AIR/EAU, des ballons d’eau chaude thermodynamique et propose même l’isolation extérieure et l’isolation des combles.

Si l’Etats incitait encore plus les particuliers à investir dans les énergies renouvelables de la société GROUP’Enr , la France pourrait devenir un fer de lance dans la transition écologique. Ce virage est important à prendre car le changement climatique est amorcé et il pourrait entraîner des conséquences désastreuses sur la planète et la vie qu’elle abrite. Il est donc important de mener à bien cette transition écologique dans les meilleures conditions en mobilisant tous les acteurs possibles : citoyens, entreprises, Etat.

 

Retrouvez GROUP’Enr sur les réseaux sociaux :

GROUP'Enr